La Roche Blanche – Gergovie - Informations – COVID-19
3750
post-template-default,single,single-post,postid-3750,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_updown_fade,page_not_loaded

Informations – COVID-19

Mairie – Démarches administratives
Pendant cette période de confinement, les services de la Mairie restent ouverts aux horaires habituels.
Néanmoins, pour toutes vos démarches administratives (urbanisme, état civil, recensement militaire…), nous vous invitons à prendre rendez-vous au 04 73 79 40 09.
L’accueil sera limité à une seule personne (ou 2 pour les personnes vivant dans le même foyer).

Nous vous prions de trouver ci-joint l’arrêté préfectoral n°2021-0131 du 28 janvier 2021, prolongeant l’obligation de port du masque dans certains lieux du département jusqu’au 1er mars 2021.

• Le site du Gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus
• Le site du Ministère de la Santé : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-etmaladies/ » rel= »noopener » target= »_blank »>https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-etmaladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus-questions-reponses
• Le site du Ministère du Travail : https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-duministere/article/coronavirus-questions-reponses-pour-les-entreprises-et-les-salaries
• Le site du Ministère de l’Économie : https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutienentreprises
• Pour toutes informations sur les mesures locales du déconfinement sur le site de la Préfecture : http://www.puy-de-dome.gouv.fr/covid-19-dans-le-puy-de-dome-a8240.html
• Pour retrouver les différents arrêtés préfectoraux : http://www.puy-de-dome.gouv.fr/recueils-des-actes-administratifs-puy-de-dome-r1296.html

TousAntiCovid : Alors que la situation sanitaire redevient critique dans certains de nos territoires, casser les chaînes de transmission de la COVID-19 est indispensable. Pour cela il existe un outil qui nécessite notre mobilisation : l’application TousAntiCovid. TousAntiCovid est une mise à jour de l’application StopCovid, enrichie de l’accès à des informations factuelles et sanitaires sur l’épidémie. Elle permet à l’utilisateur d’être alerté ou d’alerter les autres en cas d’exposition à la Covid-19, de même qu’elle fournit des conseils personnalisés. Pour plus d’informations : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/tousanticovid

Mardi 23 février
Nouvelle phase de la stratégie vaccinale dans le département du Puy-de-Dôme : Cliquez ici

Vendredi 19 février
Jeudi 18 février, lors de la conférence de presse hebdomadaire, le Ministre de la santé a annoncé :
•La durée d’isolement passe de 7 à 10 jours pour les tests positifs
•Les tests salivaires seront déployés à partir de fin février dans les écoles
•36 % des cas positifs criblés correspondaient à des contaminations au variant identifié au Royaume-Uni et 5 % correspondent à ceux repérés en Afrique du Sud et au Brésil.

Mardi 02 février
Les établissements concernés par la fermeture des centres commerciaux de plus de 20 000 m2 dans le département sont :
• centre commercial Auchan Plein Sud (fermeture des commerces non-alimentaires) ;
• centre commercial Auchan Nord (fermeture des commerces non-alimentaires) ;
• centre commercial Leclerc Le Brézet (fermeture des commerces non-alimentaires) ;
• centre commercial Nacarat (fermeture des commerces non-alimentaires) ;
• centre commercial Jaude 1 (fermeture des commerces non-alimentaires) ;
• centre commercial Leclerc La Pardieu (fermeture des commerces non-alimentaires) ;
• centre commercial Cora, Lempdes (fermeture des commerces non-alimentaires) ;
• centre commercial Riom Sud (fermeture des commerces non-alimentaires) ;
• centre commercial Carré Jaude II ;
• magasin Ikea.

Depuis le dimanche 31 janvier, toute entrée en France et toute sortie de notre territoire à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne sera interdite, sauf motif impérieux. Les entrées en France, y compris pour l’Union européenne, seront conditionnées à la présentation d’un test PCR négatif. Les déplacements dans les Outre-mer seront autorisés uniquement sur motif impérieux.

Vendredi 29 janvier
Pour les publics concernés, la prise de rendez-vous est possible https://www.sante.fr/centres-vaccinaton-covid.html#dep-63, en appelant le numéro national 0800 009 110 ou en contactant directement les centres de vaccination. À ce stade, la prise de rendez-vous est suspendue dans l’attente d’éléments sur la livraison des vaccins.

Mercredi 27 janvier
Pour les publics concernés, la prise de rendez-vous est possible sur https://www.sante.fr/centres-vaccinaton-covid.html#dep-63, en appelant le numéro national 0800 009 110 ou en contactant directement les centres de vaccination. Jusqu’à mi- février, la prise de rendez-vous est suspendue dans l’attente de clarification sur la livraison des vaccins.

Mercredi 20 janvier
Retrouvez les centres de vaccination dans le Puy-de-Dôme en cliquant ici

Vendredi 15 janvier
Nouvelles mesures :
➢ Le couvre-feu est avancé à 18 h dès samedi sur tout le territoire métropolitain et pour 15 jours.
➢ Les dérogations sont identiques à celles du couvre-feu à 20 h. Les déplacements entre son travail et son domicile ainsi que pour aller chercher ses enfants à l’école seront permis.
➢ Dès lundi, il sera obligatoire de présenter un test PCR datant de moins de 72 h pour rentrer en France ainsi que pour partir (pour les pays hors UE).
➢ Lors d’un retour d’un pays hors UE, un isolement de 7 jours sera prescrit.
➢ Les contrôles aux frontières seront renforcés.
➢ Le protocole sanitaire, pour les cantines, est renforcé : pas de brassage possible entre les classes, élargissement des plages horaires, repas à emporter si nécessaire.
➢ Les activités sportives scolaires et extrascolaires en intérieur sont interdites.
➢ La mesure hybride (50 % de cours en présentiel – 50 % de cours à distance) pour les lycées est prolongée au-delà du 20 janvier.
➢ Les cours en distanciel sont maintenus pour les universités. Une exception demeure pour les 1eres années qui pourront assister, en présentiel et en demi-groupe, aux travaux dirigés, dès le 25 janvier.

Communiqué de presse de démarrage de la vaccination dans le Puy-de-Dôme : Cliquez ici

Lundi 11 janvier
Mise en place de la plateforme https://www.1jeune1solution.gouv.fr/ : les employeurs publics et privés peuvent trouver les solutions pour les aider à recruter des jeunes, s’informer sur les mesures de soutien qui peuvent les y aider, déposer une offre d’emploi, participer à un des événements de recrutement organisés partout en France. Ils peuvent également s’engager en ayant recours aux différents dispositifs du plan « 1 jeune, 1 solution ».

Dimanche 10 janvier
Confronté à la menace de variants plus contagieux de la Covid-19, le couvre-feu est avancé à 18h dans une dizaine de nouveaux départements, parmi lesquels l’Allier et le Cher.

Mercredi 6 janvier
Début de la campagne dans le Puy-de-Dôme : Communiqué de presse

Vendredi 31 décembre
Après consultation avec les représentants du secteur, Philippe Chopin, Préfet du Puy-de-Dôme autorise, les commerces de détails non alimentaires, les commerces de gros et les commerces de détail à prédominance alimentaire (ne bénéficiant pas d’un dispositif permettant de déroger à la règle du repos dominical), à ouvrir pour tous les dimanches à venir et jusqu’au dimanche 31 janvier 2021. Cette ouverture n’est pas obligatoire. Le Préfet du Puy-de-Dôme tient à rappeler que cet arrêté à 2 objectifs. Le premier, est d’éviter un afflux de personne important dans les commerces et sur la voie publique. Le second est de permettre aux commerçants, durement touchés par la crise financière, de limiter les pertes financières. Enfin, il est demandé aux commerçants d’adapter leur heure de fermeture pour permettre à tout à chacun de respecter l’heure du couvre-feu.

Mardi 29 décembre
Afin de soutenir les acteurs économiques du territoire faisant face à des difficultés liées à l’épidémie de Covid-19, Clermont Auvergne Métropole, avec l’appui de la CCI Puy-de-Dôme Clermont Auvergne Métropole, étend son plan d’urgence économique à de nouveaux secteurs d’activité. Depuis le 7 décembre, les entreprises éligibles peuvent demander une aide directe de 2 000 €. La démarche de dépôt de dossier a été simplifiée et facilitée. Il faut pour cela se connecter sur : www.investinclermont.eu . Les entreprises ayant déjà perçu cet été une aide du fonds d’urgence métropolitain ne pourront pas renouveler leur demande.

Vendredi 11 décembre
Annonces du premier ministre, Jean Castex : Tout d’abord, l’attestation de sortie en journée ne sera plus nécessaire dès le 15 décembre, comme il était prévu initialement. Il sera également possible de se déplacer entre les régions. Un couvre-feu sera imposé, mais il commencera plus tôt, à 20 heures, au lieu de 21 heures. Entre 20 heures et 6 heures du matin, il sera donc possible de sortir uniquement avec une attestation et pour des motifs stricts. Une dérogation sera observée pour le réveillon de Noël mais pas pour le Nouvel an. Un déconfinement limité à cause de chiffres moins bons qu’espéré.

Mercredi 9 décembre
– Les célébrations des fêtes de fin d’année devront se faire dans le respect des gestes barrières. Le gouvernement recommande une jauge de 6 adultes sans compter les enfants lors de ces réunions de familles. Le haut conseil de santé publique rendra son avis la semaine prochaine.
– Au regard du décret du 29 octobre, le porte-à-porte pour la vente de produits dérivés et pour la vente des traditionnels calendriers est interdit. Le Préfet a exceptionnellement autorisé les sapeurs-pompiers à vendre leurs calendriers dans le strict respect des gestes barrières. Cette autorisation exceptionnelle n’est donnée qu’aux seuls sapeurs-pompiers au regard du caractère public de leurs missions.
– Afin d’apporter un soutien aux professionnels qui rencontrent des difficultés pour faire face aux congés payés accumulés en période d’activité partielle, le Gouvernement a retenu une aide économique ponctuelle et non reconductible ciblée sur les secteurs très impactés, avec des fermetures sur une grande partie de l’année 2020. L’État prendra en charge 10 jours de congés payés pour ces entreprises. Plus d’informations : https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/conges-payes-le-gouvernement-apporte-un-soutien-supplementaire-aux-entreprises
– Le ministre de l’Économie a annoncé un accord avec les compagnies d’assurance pour le gel des cotisations des contrats multirisques professionnels pour l’année 2021 dans les secteurs les plus touchés par la crise. L’accord trouvé concerne les entreprises de moins de 250 salariés des secteurs de l’hôtellerie, des cafés, de la restauration, ainsi que l’événementiel, le tourisme, le sport et la culture.

Lundi 7 décembre
Nous vous prions de trouver ci-joint le nouvel arrêté préfectoral du 4 décembre 2020, portant obligation de port du masque dans certains lieux du département jusqu’au 1er février 2021.

Vendredi 27 novembre
Veuillez trouver, ci-joint, l’arrêté préfectoral portant dérogation exceptionnelle à la règle du repos dominical pour tous les dimanches à venir et jusqu’à la fin décembre 2020.

Mardi 24 novembre
Emmanuel Macron s’est exprimé ce mardi à 20h depuis l’Elysée pour annoncer de nouvelles perspectives dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus.
Il a précisé un calendrier en trois étapes :
Samedi 28 novembre :
– La réouverture des commerces dits « non essentiels », comme les librairies ou les boutiques de vêtements et tous les autres, mais avec un protocole sanitaire strict. Et en fermant au plus tard à 21h.
– L’attestation de déplacement reste en vigueur, mais à partir de samedi, les Français pourront sortir trois heures par jour au lieu d’une et circuler dans un rayon de 20 kilomètres au lieu d’un kilomètre. Le télétravail quand il est possible, reste aussi la norme.
– les activités extrascolaires en plein air seront à nouveau possibles.
– Les lieux de cultes peuvent rouvrir avec une jauge limitée à 30 personnes
Mardi 15 décembre :
– Un déconfinement le 15 décembre, si la situation sanitaire le permet, mais un couvre-feu sera instauré de 21h à 7h du matin.
Sauf le 24 et le 31 décembre « où l’on pourra circuler librement », a précisé le président, mais des réveillons raisonnables et sécurisés « limitation du nombre d’adultes présents ». Il a beaucoup insisté sur le respect des mesures barrières à domicile. « Portons un masque y compris à la maison, si des parents et amis s’y trouvent ». Il ne sera en revanche pas possible de partir skier à Noël, mais Emmanuel Macron a évoqué la possibilité de permettre un accès aux sports d’hiver « courant janvier ».
– Une réouverture des théâtres, des musées et des cinémas dans le cadre d’un protocole strict si la situation sanitaire s’est arrangée.
Mercredi 20 janvier :
Si le nombre de cas de coronavirus est inférieur à 5.000 le 20 janvier, « on pourra prendre de nouvelles décisions », a déclaré le président, évoquant la réouverture potentielle des restaurants et des salles de sport. Aucune date n’est en revanche fixée pour les bars et les discothèques. Conscient de cette échéance encore lointaine, Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles aides pour toutes ces entreprises. « Les restaurants, les bars, les salles de sport, les discothèques, tous les établissements qui resteront fermés administrativement se verront verser, quelle que soit leur taille, 20 % de leur chiffre d’affaires de l’année 2019 si cette option est préférable pour eux aux 10.000 euros du fonds de solidarité », a-t-il déclaré.
Quant aux lycées, contraints pour l’heure d’accueillir en demi-groupes les élèves, ils pourraient à nouveau proposer des cours à 100 % en présentiel à partir du 20 janvier, si le nombre de contaminations quotidiennes par le Covid-19 en France reste sous la barre des 5.000, et quinze jours plus tard, les universités pourraient elles aussi rouvrir leurs portes à tous les étudiants.

Lundi 2 novembre
Reprise des cours le lundi 2 novembre, La Municipalité a adressé une lettre aux parents afin de la mise en place du nouveau protocole.

Jeudi 29 octobre :
Face à une situation sanitaire qui continue de se dégrader, des restrictions de déplacement entrent en vigueur sur le territoire métropolitain et en Martinique. À compter de 0h00, dans la nuit du jeudi 29 octobre au vendredi 30 octobre, les déplacements non-essentiels ne sont plus autorisés.
Le non-respect de ces mesures entraîne :
Première sanction : une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l’avis de contravention)
En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l’avis de contravention)
Après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros et une peine de 6 mois d’emprisonnement.
Toutes les informations sur le site du Gouvernement.


Téléchargez les attestations de déplacement

Mercredi 28 octobre :
Le Président de la République a annoncé le rétablissement du confinement à partir du vendredi 30 octobre 2020 à minima jusqu’au 1er décembre. L’ensemble des mesures seront détaillées prochainement par le Gouvernement.
Les grandes lignes :
Education : Les écoles, les collèges et les lycées restent ouverts ainsi que les crèches. Dans les universités et les établissements de l’enseignement supérieur, l’enseignement se fait à distance.
Travail : Le travail doit continuer mais le télétravail doit être la règle dès qu’il est possible.
Vacances : Les retours de vacances de la Toussaint ainsi que les retours de colonies de vacances seront tolérés le week-end du 31 octobre.
Commerces et établissements recevant du public : Les commerces de premières nécessités restent ouverts, l’ensemble des établissements recevant du public seront fermés à l’exception des services publics.

Lundi 26 octobre :
Foire aux questions – Mesures Covid-19

Samedi 24 octobre :
Arrêté préfectoral du 24 octobre
• Sur l’ensemble du département : interdiction des déplacements de 21h à 6h, sans préjudice des activités professionnelles, y compris dans l’espace public, sauf dérogations :
– Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation ;
– Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé ;
– Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants ;
– Déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
– Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;
– Déplacements pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ;
– Déplacements liés à des transferts ou transits vers ou depuis des gares ou aéroports dans le cadre de déplacements de longue distance ;
– Déplacements brefs, dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

Vendredi 23 octobre :
Le Préfet du Puy-de-Dôme a confirmé vendredi matin que le couvre-feu concerné l’intégralité du département du Puy-de-Dôme. Il doit s’appliquer de 21h à 6h du matin, pour une durée minimale de 6 semaines.

Jeudi 22 octobre :
– Le Puy-de-Dôme rejoint la liste malheureuse des départements placés en alerte maximale et sous couvre-feu à partir de ce vendredi minuit. De 21 heures à 6 heures, il sera désormais interdit de circuler.
Du 2 novembre au 21 décembre, le port du masque est rendu obligatoire sur certains lieux de la commune de La Roche Blanche de 7h à 19h pour toutes les personnes de 11 ans et plus. Arrêté n°134/2020

Samedi 17 octobre :
L’état d’urgence sanitaire est rétabli sur l’ensemble du territoire à compter du samedi 17 octobre (et ce jusqu’au 16 février).
Les rassemblements festifs à caractère privé (notamment les fêtes de famille, les fêtes entre amis et les soirées étudiantes) sont interdits dans les établissements recevant du public. Les cérémonies civiles dans les mairies et les cérémonies religieuses ne sont pas concernées par cette interdiction.

Lundi 12 octobre :
Vous trouverez ci-joint deux arrêtés pris ce jour par M. le Préfet du Puy-de-Dôme :
– un arrêté faisant suite au passage de la métropole en alerte renforcée ;
– un arrêté prescrivant le port du masque dans le centre-ville de certaines communes (Durtol, Lempdes et Nohanent s’y sont adjoints).

Jeudi 8 octobre :
Lors de sa conférence de presse hebdomadaire, Olivier Véran, ministre de la santé, a indiqué que la métropole de Clermont-Ferrand passe en zone d’alerte renforcée au COVID 19. Des mesures seront alors prises dès samedi 10 octobre.

Vendredi 25 septembre :
Vous trouverez ci-joint l’arrêté préfectoral du 25/09/2020 portant diverses mesures visant à lutter contre la propagation de la Covid19.
Vous trouverez également cet arrêté sur le site internet de la préfecture en cliquant ICI

Mercredi 23 septembre :
Aujourd’hui, Olivier Véran, ministre de la Santé, a tenu sa conférence de presse hebdomadaire sur la situation sanitaire et les mesures gouvernementales pour y faire face. Un conseil de défense était consacré au COVID 19 dans la matinée. Concernant l’Auvergne, il a indiqué que le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire sont placés en alerte. En effet, le taux d’incidence y est supérieur à 50 nouveaux cas pour 100 000 habitants. Par conséquent, dès lundi 28 septembre, la jauge des rassemblements privés est baissée à 30 personnes maximum. Les événements devront se tenir « en petits comités » indique le ministre de la Santé. Le 20 septembre, Santé Publique France a publié le taux d’incidence en Auvergne pour 100 000 habitants sur les 7 derniers jours. En Haute-Loire, il est de 61,3 et dans le Puy-de-Dôme, il est de 72,4.

Lundi 21 septembre :
– APRR poursuit ses travaux d’élargissement à 2×3 voies de l’A75 entre Clermont-Ferrand et Le Crest. Des fermetures de bretelles de diffuseurs jour et nuit ainsi que des fermetures nocturnes de l’autoroute sont prévues.Un balisage sera présent toute la durée des travaux pour délimiter la zone de travaux et pour prévenir les automobilistes. + d’infos
– Cet été, la Municipalité avec l’aide du Centre Communal d’Action Sociale a constitué le registre des personnes vulnérables de la commune. Ce document recense à ce jour une quarantaine de personnes. Il a permis d’apporter une aide appropriée pendant la période de canicule et aujourd’hui dans le cadre de la crise sanitaire. Jocelyne Peces, adjointe actions sociales – solidarité, pilote avec l’aide des membres du CCAS cet accompagnement et reste à votre disposition au 06 10 45 18 65.

Mercredi 16 septembre :
– À la suite du classement du Puy-de-Dôme en zone de circulation active de la Covid19 (département rouge) et après en avoir informé les parlementaires et le Président du Conseil départemental, Philippe CHOPIN, Préfet du Puy-de-dôme, a décidé dans un premier temps d’étendre l’obligation de port du masque en concertation avec les maires des communes concernées. Cette obligation est ainsi élargie aux abords des établissements scolaires et de la petite enfance de toutes les villes de plus de 9 000 habitants, ainsi que dans les centres-villes de la plupart d’entre elles. Ces premières mesures s’ajoutent à la suppression des dérogations à l’interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes. Elles pourront être suivies de nouvelles mesures si la situation sanitaire continuait de s’aggraver. + d’infos ici
Conséquences du classement du département du puy-de-dôme en Zone de circulation active de la Covid19

Mardi 1er septembre :
Masque obligatoire (Source : Maire Info)
Dans ce contexte, que « les scientifiques n’avaient pas forcément modélisé ou prévu », le gouvernement se tient prêt et « prévoit toutes hypothèses ». « Des plans de reconfinement globaux ou locaux sont prêts » et « le système hospitalier est prêt aussi », a assuré le chef du gouvernement. Mais pour l’instant – outre la prolongation de l’interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes, sauf dérogation préfectorale – c’est essentiellement le port du masque qui apparaît comme la mesure la plus généralisée. « La règle est simple, a résumé Jean Castex : le port du masque est désormais obligatoire dans tous les espaces fermés où se situent plusieurs personnes, qu’il s’agisse d’un train, d’une salle de réunion, d’un musée ou d’un supermarché. » À l’école, « tous les enseignants de la maternelle au collège » doivent être masqués – tout comme le personnel non enseignants et les élèves, « à partir du collège ». Dans les universités, le masque est obligatoire pour tout le monde. Le gouvernement a, en revanche, écarté l’idée de fournir gratuitement des masques à tous les élèves, arguant que la politique de l’État français en la matière est déjà « l’une des plus généreuses du monde ».
Dans la plupart des grandes villes, à ce jour, les préfets ont pris des arrêtés imposant le port du masque sur l’ensemble de la commune. Dans les transports, le port du masque reste obligatoire pour toutes les personnes de plus de 11 ans. Dans les trains, bus, cars, tramways, métros, il n’y a plus en revanche d’obligation de neutraliser une place sur deux. Il est simplement demandé aux opérateurs, dans le décret mis à jour aujourd’hui, de veiller « dans la mesure du possible » à ce que le moins de voyageurs possible soient assis les uns à côté des autres.
Le port du masque est également généralisé à partir d’aujourd’hui sur les lieux de travail, à l’exception des bureaux individuels.

Lundi 31 août :
A partir du 31 août et ce jusqu’au 16 octobre, le port du masque est rendu obligatoire sur certains lieux de la commune de La Roche Blanche de 7h à 19h pour toutes les personnes de 11 ans et plus – Arrêté municipal 111/2020

About the author

AGENDA

Couvre feu
De 18h à 6h.
Depuis le 14/01
Activités sportives scolaires et extrascolaires en intérieur
sont suspendues.
Depuis le 14/01
Assemblée générale de la Gaule de l’Auzon
9h à la salle Polyvalente
21/02


Cliquez ici

Infos sur les travaux de l’A75
en cliquant ici

La Montagne